L’équipe

Vous souhaitez joindre notre équipe de recherche ? Consultez la page suivante pour plus de détails.

Intégrer le laboratoire

Dre Anne Gallagher

Dre Anne Gallagher

Directrice du laboratoire
Chaire de recherche du Canada en Neuropsychologie de l’enfant et imagerie cérébrale
Professeure agrégée
Département de psychologie, Université de Montréal

Courriel

J’ai complété une maîtrise en psychologie à l’Université Laval et un doctorat en neuropsychologie clinique à l’Université de Montréal. J’ai ensuite fait une formation postdoctorale en […]

Lire plus +

J’ai complété une maîtrise en psychologie à l’Université Laval et un doctorat en neuropsychologie clinique à l’Université de Montréal. J’ai ensuite fait une formation postdoctorale en neurologie pédiatrique au Harvard Medical School et au Massachusetts General Hospital à Boston. J’ai bâti au début des années 2000 le laboratoire NIRS au CHU Saint-Justine, dont j’assure maintenant la direction. Mon programme de recherche s’intéresse principalement aux effets cognitifs et cérébraux de différentes maladies pédiatriques et conditions cliniques, tels que l’épilepsie, la prématurité et les anomalies cardiaques congénitales. Mes travaux de recherche incluent différentes méthodes dont l’évaluation neuropsychologique et l’imagerie cérébrale afin de mieux comprendre ces pathologies et leurs effets sur le développement du cerveau, d’identifier des marqueurs prédictifs du pronostic développemental, et de développer des techniques d’évaluation préchirurgicales pouvant être utilisées auprès de ces populations.

Lire moins -

Le personnel

Dre Natacha Paquette

Neuropsychologue et coordonnatrice de recherche

Courriel

Je suis docteure en neuropsychologie et membre de l’Ordre des Psychologues du Québec depuis 2016. J’ai complété ma formation doctorale (PhD) en neuropsychologie clinique à l’Université de […]

Lire plus +

Je suis docteure en neuropsychologie et membre de l’Ordre des Psychologues du Québec depuis 2016. J’ai complété ma formation doctorale (PhD) en neuropsychologie clinique à l’Université de Montréal sous la supervision des Dres Maryse Lassonde et Anne Gallagher. Ma thèse doctorale portait sur l’évaluation du développement de l’attention et du langage chez l’enfant né prématurément ou né à terme. Au cours de ma formation doctorale, j’ai également complété plusieurs stages en neuropsychologie clinique auprès de la population clinique pédiatrique, notamment en pédopsychiatrie, en neurologie et auprès d’enfants avec troubles anxieux. Après avoir effectué une formation postdoctorale de trois ans (2016-2019) en neuroimagerie pédiatrique au Children’s Hospital de Los Angeles en Californie, je suis de retour au Québec pour poursuivre ma pratique clinique au secteur privé et mes travaux de recherche au Centre de recherche du CHU Sainte-Justine avec Dre Anne Gallagher. Mes travaux actuels s’intéressent au développement précoce du langage et de l’attention chez les bébés et les jeunes enfants ainsi qu’au dépistage précoce des troubles du langage, de l’attention ou d’apprentissage auprès d’enfants présentant divers facteurs de risque (prématurité, cardiopathie congénitale, etc.). Au cours de ma formation, j’ai acquis une expérience considérable auprès de techniques d’investigation cérébrale, telles que l’EEG, la NIRS et l’IRM.

Lire moins -

Phetsamone Vannasing

Chargée de projet et coordonnatrice de recherche

Courriel

Après avoir œuvré dans différents domaines liés à l’électrophysiologie (EEG, EMG, ECG et potentiels évoqués) dans plusieurs centres de santé pour adultes, mon intérêt à vouloir […]

Lire plus +

Après avoir œuvré dans différents domaines liés à l’électrophysiologie (EEG, EMG, ECG et potentiels évoqués) dans plusieurs centres de santé pour adultes, mon intérêt à vouloir travailler avec la population pédiatrique m’a permis de me joindre au CHU Sainte-Justine en 1993 en tant que coordonnatrice de recherche. Depuis 2003, je suis chargée de projet au sein de l’équipe LION. Ma tâche principale est de conceptualiser les protocoles de recherche, d’acquisition et d’analyse de données pour tous projets de recherche du laboratoire. Mon travail consiste également à enseigner les aspects techniques de l’acquisition, de l’analyse et d’interprétation de données aux étudiants de notre laboratoire. Au cours des années, j’ai mis en place une plateforme d’enregistrement multimodal de pointe combinant l’EEG, la NIRS, l’eye tracking et des mesures électrodermales. De plus, afin de remédier aux difficultés rencontrées quant à l’adaptation de la NIRS à notre population pédiatrique ainsi que pour optimiser la qualité des données et le confort des participants, j’ai conçu et construit des casques ajustables adaptés aux enfants et aux adultes ayant différentes conditions cliniques (prématurité, épilepsie, déficits cognitifs sévères, etc.).

Récipiendaire du prix Justine pour la reconnaissance au développement de la vie académique du Centre de Recherche du CHU Sainte-Justine

Lire moins -

Julie Tremblay

Ingénieure de recherche

Courriel

Depuis 2007, je travaille au sein de l’équipe du laboratoire comme ingénieure de recherche. J’apporte une assistance technique en programmation auprès des membres de l’équipe. Ma tâche […]

Lire plus +

Depuis 2007, je travaille au sein de l’équipe du laboratoire comme ingénieure de recherche. J’apporte une assistance technique en programmation auprès des membres de l’équipe. Ma tâche principale est de créer et d’adapter les logiciels d’analyse afin d’être en mesure de répondre à nos différentes questions de recherche. Au fil des ans, j’ai acquis de l’expérience sur différentes techniques d’imagerie, dont la NIRS, l’EEG (de surface et intracrânien), la MEG, la résonance magnétique fonctionnelle et structurelle (IRMf, DTI) et les analyses de connectivité cérébrale. J’ai eu l’opportunité de développer plusieurs outils pour faciliter et automatiser les analyses dans divers projets au laboratoire LION, notamment sur la localisation du langage et des foyers épileptiques, l’étude du système visuel et le développement normal du cerveau. J’aime la résolution de problèmes et j’espère continuer à contribuer aux succès de ce laboratoire dynamique dans les projets à venir.

Lire moins -

Les étudiants

Laura Caron-Desrochers

Étudiante au Ph.D. recherche et intervention, option neuropsychologie

Courriel

Bachelière de l’Université de Montréal, j’ai intégré l’équipe LION comme étudiante à la maîtrise en 2016 pour ensuite faire un passage accéléré au doctorat en 2017. Mes intérêts […]

Lire plus +

Bachelière de l’Université de Montréal, j’ai intégré l’équipe LION comme étudiante à la maîtrise en 2016 pour ensuite faire un passage accéléré au doctorat en 2017. Mes intérêts m’ont portée à vouloir travailler avec la population pédiatrique. Je suis fascinée par le neurodéveloppement, mais surtout par l’impact de l’environnement dans lequel l’enfant grandit peut avoir sur son développement cognitif et cérébral. Mon projet de recherche au laboratoire porte sur le développement des réseaux cérébraux fonctionnels associés au langage de la naissance à la petite enfance et des influences de l’environnement prénatal langagier. J’utilise la NIRS en mesurant la connectivité fonctionnelle au repos – des techniques que je trouve très stimulantes étant donné qu’elles sont relativement récentes.

Récipiendaire de la Bourse d’études supérieures du Canada Alexander-Graham-Bell (CRSNG) et de la Bourse de formation niveau doctorat du FRQNT

Lire moins -

Solène Fourdain

Étudiante au Ph.D. recherche et intervention, option neuropsychologie

Courriel

Après avoir complété deux années de licence en psychologie à l’Université Paris V–Descartes, j’ai effectué un échange universitaire d’une année à l’Université du Québec à […]

Lire plus +

Après avoir complété deux années de licence en psychologie à l’Université Paris V–Descartes, j’ai effectué un échange universitaire d’une année à l’Université du Québec à Montréal. Désireuse de poursuivre mon aventure à Montréal, j’ai complété une maîtrise recherche en psychologie, au cours de laquelle j’ai étudié la reconnaissance de l’identité des visages chez les personnes avec une prosopagnosie. Depuis 2014, je suis étudiante au doctorat en neuropsychologie clinique sous la supervision de Dre Anne Gallagher. Mes intérêts de recherche portent sur le développement moteur et cognitif des enfants atteints de cardiopathie congénitale. Plus particulièrement, mon projet de thèse vise à identifier, à l’aide de la spectroscopie près de l’infrarouge (NIRS), les marqueurs cérébraux permettant de prédire le développement cognitif et langagier de ces enfants.

Récipiendaire de la Bourse de soutien aux étudiants étrangers du RBIQ, de la Bourse d’études « Coup de pouce santé » de la Caisse Desjardins et d’une bourse de mérite de la FESP de l’Université de Montréal

Lire moins -

Isabelle Gaudet

Étudiante au Ph.D. recherche et intervention, option neuropsychologie

Courriel

Après avoir obtenu mon diplôme de baccalauréat en psychologie à l’Université du Québec à Chicoutimi, j’ai débuté, en septembre 2015, mes études au doctorat en neuropsychologie à […]

Lire plus +

Après avoir obtenu mon diplôme de baccalauréat en psychologie à l’Université du Québec à Chicoutimi, j’ai débuté, en septembre 2015, mes études au doctorat en neuropsychologie à l’Université de Montréal. C’est mon intérêt pour l’utilisation de méthodes d’imagerie cérébrale fonctionnelle comme outil de compréhension du fonctionnement cognitif des jeunes enfants qui m’a poussée à rejoindre le laboratoire LION en septembre 2016. Je m’intéresse également aux maladies cardiaques congénitales et à l’impact que ces dernières peuvent avoir sur le neurodéveloppement. Ainsi, mon projet de recherche vise à identifier les marqueurs prédictifs du développement langagier à l’aide d’une technique d’enregistrement spécifique soit l’électroencéphalographie (EEG), chez les nouveau-nés souffrant d’une cardiopathie congénitale. J’aimerais voir de quelle façon la connectivité fonctionnelle peut prédire le développement ultérieur du langage.

Lire moins -

Alejandra Hüsser

Étudiante au Ph.D. recherche, option neuropsychologie

Courriel

J’ai obtenu mon baccalauréat et ma maîtrise en psychologie avec une spécialisation de sciences cognitives et neuropsychologie à l’Université de Zurich. Mon mémoire portait sur les fonctions […]

Lire plus +

J’ai obtenu mon baccalauréat et ma maîtrise en psychologie avec une spécialisation de sciences cognitives et neuropsychologie à l’Université de Zurich. Mon mémoire portait sur les fonctions exécutives chez des enfants prématurés, plus précisément sur la relation entre la mémoire de travail et le volume cérébral. J’ai par la suite travaillé comme neuropsychologue au centre d’épilepsie à Zurich, ce qui m’a permis d’élargir mes connaissances cliniques. Je suis fascinée par la plasticité cérébrale au cours du développement, phénomène qui permet le maintien des fonctions cognitives malgré la présence de différents traumatismes et maladies neurologiques. C’est pour cette raison que j’ai intégré l’équipe LION dans le but de poursuivre ma formation scientifique. Mon projet porte sur la réorganisation des réseaux langagiers chez les enfants atteints d’épilepsie à l’aide de la NIRS et de l’EEG.

Lire moins -

Sarah Provost

Étudiante au Ph.D. recherche et intervention, option neuropsychologie

Courriel

Après avoir obtenu mon baccalauréat en psychologie à l’Université de Sherbrooke, j’ai débuté, en septembre 2018, mon doctorat en neuropsychologie à l’Université de Montréal. […]

Lire plus +

Après avoir obtenu mon baccalauréat en psychologie à l’Université de Sherbrooke, j’ai débuté, en septembre 2018, mon doctorat en neuropsychologie à l’Université de Montréal. C’est mon intérêt pour le neurodéveloppement des enfants avec une condition clinique qui m’a motivée à rejoindre le LIONLab. Depuis ce temps, je m’intéresse au développement cognitif et cérébral des enfants atteints d’une cardiopathie congénitale. Plus particulièrement, mon projet de thèse vise à identifier, à l’aide de la spectroscopie proche infrarouge (NIRS), les corrélats entre les patrons de connectivité fonctionnelle et le développement cognitif, langagier et moteur de ces enfants.

Récipiendaire de la bourse d’études supérieures du Canada Frederick-Banting et Charles-Best au niveau de la maitrise des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) et de la bourse d’accès direct au doctorat de la Faculté des études supérieures et postdoctorales de l’Université de Montréal (FESP). »

Lire moins -

Kassandra Roger

Étudiante au Ph.D. recherche et intervention, option neuropsychologie

Courriel

C’est mon intérêt pour le développement du cerveau et les techniques d’imagerie cérébrale qui m’a poussé à intégrer l’équipe du LIONlab en 2017. À ce moment, j’effectuais un stage […]

Lire plus +

C’est mon intérêt pour le développement du cerveau et les techniques d’imagerie cérébrale qui m’a poussé à intégrer l’équipe du LIONlab en 2017. À ce moment, j’effectuais un stage Honors lors de ma troisième année de baccalauréat en psychologie à l’Université de Montréal. Au cours de ce stage d’un an, j’ai étudié la reconnaissance de la voix de la mère chez les nouveau-nés à l’aide de l’électroencéphalographie (EEG). Je poursuis maintenant des études doctorales au sein du LIONlab dans le cadre du programme de PhD recherche-intervention en neuropsychologie clinique à l’Université de Montréal. Mon projet de thèse vise à étudier les impacts d’une malnutrition durant la première année de vie sur la fonction cérébrale à l’âge adulte à l’aide de la spectroscopie proche infrarouge (NIRS) et l’EEG.

Récipiendaire de la bourse d’excellence de la Fondation du CHU Sainte-Justine, catégorie maîtrise, de la bourse du Programme de stages internationaux Québec-Cuba du Fonds de recherche du Québec – Nature et technologies (FRQNT) et de la Bourse de recherche Mitacs Globalink

Lire moins -

Janie Damien

Étudiante au Ph.D. recherche et intervention, option neuropsychologie

Courriel

Après avoir obtenu mon baccalauréat en psychologie – option neuroscience à Bishop’s University, j’ai effectué une maitrise en sciences de la santé à l’Université de Sherbrooke. […]

Lire plus +

Après avoir obtenu mon baccalauréat en psychologie – option neuroscience à Bishop’s University, j’ai effectué une maitrise en sciences de la santé à l’Université de Sherbrooke. J’ai ensuite débuté, en septembre 2018, mon doctorat en psychologie – Recherche et intervention, option neuropsychologie clinique, à l’Université de Montréal. Je poursuis maintenant des études doctorales au sein du LIONLab.  C’est mon intérêt pour la santé et le neurodéveloppement des enfants qui m’a motivé à intégrer, en 2018, l’équipe du LIONLab dirigé par Dre Gallagher. La recherche en neuropsychologie, neurologie et neuroimagerie pédiatrique me tient très à cœur. Mon projet de thèse vise à étudier l’impact de l’hypoglycémie et l’hyperglycémie néonatales chez les nourrissons présentant une encéphalopathie hypoxique-ischémique ou nés prématurément, à l’aide de l’électroencéphalographie et de l’évaluation neurodéveloppementale. Ce projet de recherche vise à améliorer notre compréhension du développement cérébral et visuel chez les nouveau-nés.

Récipiendaire de la Bourse de formation de doctorat du Fonds de Recherche du Québec en Santé ainsi que de la Bourse de recherche au doctorat – Bourse d’études supérieures du Canada Frederick-Banting et Charles-Best des Instituts de recherche en santé du Canada

Lire moins -

Yara Maalouf

Étudiante au Ph.D recherche et intervention, option neuropsychologie clinique

Courriel

J’ai commencé mon baccalauréat en Psychologie à l’Université de Montréal en Janvier 2018 après avoir complété un baccalauréat en Biologie à l’Université Concordia en Avril 2016. Je […]

Lire plus +

J’ai commencé mon baccalauréat en Psychologie à l’Université de Montréal en Janvier 2018 après avoir complété un baccalauréat en Biologie à l’Université Concordia en Avril 2016. Je suis intéressée par la neuropsychologie pédiatrique et plus spécifiquement le neurodéveloppement atypique des enfants. J’ai rejoint l’équipe LION en Mai 2019. Mon rôle inclut l’administration d’évaluations neuropsychologiques à des enfants d’âges scolaires atteints de cardiopathies congénitales. En automne 2020, je débuterai mes études doctorales en neuropsychologie clinique à l’Université de Montréal et mon projet portera sur l’impact d’une intervention multidisciplinaire précoce sur le neurodéveloppement d’enfants avec des cardiopathies congénitales.

 

Récipiendaire de la Bourse de recherche de 1er cycle du CRSNG et de la Bourse d’études supérieures au niveau de la maîtrise des IRSC

Lire moins -

Laurence Petitpas

Étudiante à la maîtrise

Courriel

J’ai d’abord intégré l’équipe du LionLab en 3e année d’un baccalauréat en neuroscience cognitive à l’Université de Montréal en tant que stagiaire. J’ai travaillé sur un projet […]

Lire plus +

J’ai d’abord intégré l’équipe du LionLab en 3e année d’un baccalauréat en neuroscience cognitive à l’Université de Montréal en tant que stagiaire. J’ai travaillé sur un projet étudiant l’impact des cardiopathies congénitales sur le neurodéveloppement qui m’a fasciné et m’a fait découvrir un intérêt énorme pour la population clinique pédiatrique. J’ai par la suite quitté Montréal pour aller compléter un semestre à l’Université Paris-V Descartes. Maintenant de retour, j’ai réintégré l’équipe du LionLab en tant qu’assistante de recherche, participant aux acquisitions de données NIRS et conduisant des évaluations neurodéveloppementales pour divers projets, et comme étudiante de maitrise. Dans le cadre de mon mémoire de maitrise, je m’intéresse à l’impact de l’hypoglycémie néonatale sur le développement cérébral et visuel survenant chez des enfants prématurés. Je souhaite par la suite continuer ma formation au PhD en neuropsychologie clinique.

Lire moins -

Mélissa Perreault-Magny

Étudiante à la maîtrise

Courriel

C’est d’abord en tant qu’étudiante au baccalauréat en neuroscience cognitive à l’Université de Montréal que j’ai rejoint le LionLab à l’hiver 2020 dans le cadre de mon cours de […]

Lire plus +

C’est d’abord en tant qu’étudiante au baccalauréat en neuroscience cognitive à l’Université de Montréal que j’ai rejoint le LionLab à l’hiver 2020 dans le cadre de mon cours de laboratoire 2. Étant intéressée par le développement et le langage depuis le début de mon parcours universitaire, le projet ELAN, ayant pour objectif d’étudier l’influence de l’environnement langagier prénatal sur le développement des réseaux cérébraux du langage chez l’enfant, est rapidement venu piquer ma curiosité. J’ai donc poursuivi mon travail au LionLab en intégrant le projet ELAN tant qu’aide technique (été 2020) et ensuite pour une maîtrise en psychologie (automne 2020). Je participe notamment aux acquisitions de données en spectroscopie près de l’infrarouge (NIRS) et aux évaluations neurodéveloppementales. Mon objectif est éventuellement d’accéder au PhD en neuropsychologie clinique.

Lire moins -

Charles Lepage

Étudiant au Ph.D. recherche et intervention, option neuropsychologie clinique

Courriel

J’ai intégré l’équipe du LIONlab à l’automne 2020 en tant que stagiaire de recherche alors que j’entamais ma troisième année de baccalauréat en psychologie à l’Université de […]

Lire plus +

J’ai intégré l’équipe du LIONlab à l’automne 2020 en tant que stagiaire de recherche alors que j’entamais ma troisième année de baccalauréat en psychologie à l’Université de Montréal. J’y ai rédigé ma thèse d’honneur de premier cycle portant sur le sommeil et le stress parental en tant que précurseurs du comportement chez les enfants atteints de cardiopathies congénitales. Mon travail au sein du laboratoire m’a permis de découvrir cette clientèle et le sujet m’a tout de suite fasciné. Je poursuis d’ailleurs le travail de ma thèse d’honneur en évaluant l’impact d’autres variables médicales et démographiques sur le développement comportemental. Dans le cadre de mon doctorat en neuropsychologie clinique, j’évaluerai l’impact d’une intervention de yoga parent-enfant sur la cognition des enfants atteints de cardiopathies ainsi que sur le niveau de stress de leurs parents. Je compte également évaluer la connectivité fonctionnelle chez ces enfants avant et après l’intervention au moyen de l’acquisition de données NIRS-EEG.

Récipiendaire de la Bourse de recherche de 1er cycle du CRSNG ainsi que de la Bourse d’études supérieures du Canada Frederick-Banting et Charles-Best au niveau de la maîtrise des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC).

Lire moins -

Jacqueline Nguyen Phuong Trieu

Assistante de recherche

Courriel

Je suis étudiante au baccalauréat en neuroscience cognitive à l’Université de Montréal. Avec mon expérience en tant qu’infirmière clinicienne spécialisée en pédiatrie et néonatalogie, […]

Lire plus +

Je suis étudiante au baccalauréat en neuroscience cognitive à l’Université de Montréal. Avec mon expérience en tant qu’infirmière clinicienne spécialisée en pédiatrie et néonatalogie, j’ai un intérêt particulier pour la neuropsychologie chez l’enfant, notamment pour les troubles neurodéveloppementaux et les facteurs influençant le développement cognitif. J’ai donc joint le LIONlab à l’automne 2020 afin de satisfaire ma curiosité scientifique et acquérir de nouvelles connaissances dans ce domaine. J’assiste présentement d’autres membres de l’équipe dans le projet ÉLAN, afin d’étudier les effets de l’environnement langagier prénatal sur le développement cérébral du langage chez l’enfant. Je compte poursuivre mes études au Ph.D. en neuropsychologie clinique après mon baccalauréat.

Lire moins -

Jérémi Desrosiers

Courriel

J’ai rejoint l’équipe du LIONlab au courant de l’été 2020 en tant que stagiaire de recherche dans le cadre du programme de stage d’été du CHU Sainte-Justine. J’ai poursuivi mon travail […]

Lire plus +

J’ai rejoint l’équipe du LIONlab au courant de l’été 2020 en tant que stagiaire de recherche dans le cadre du programme de stage d’été du CHU Sainte-Justine. J’ai poursuivi mon travail au sein du LIONlab comme étudiant de 3e année au baccalauréat en neurosciences cognitives à l’Université de Montréal dans le cadre du cheminement Honor. Dans le cadre de mon projet Honor, j’effectue une revue systématique de la littérature sur le développement des réseaux neuronaux fonctionnels et structuraux chez les jeunes enfants en périodes anténatales et néonatales. Mon travail avec l’équipe LIONlab n’a fait que confirmer mon intérêt pour la recherche chez une clientèle pédiatrique. Je compte donc poursuivre mon parcours universitaire dans ce domaine en faisant un doctorat en neuropsychologie. Mes ambitions pour le futur sont de travailler avec des jeunes atteints du trouble du spectre de l’autisme afin de mieux comprendre les causes neurodéveloppementales de ce trouble. Je souhaite aussi élaborer des programmes d’interventions qui pourront améliorer la qualité de vie de ces enfants et leur famille.

Lire moins -

Alice Gagné

Courriel

J’ai intégré l’équipe du LIONlab à l’hiver 2021 en tant qu’assistante de recherche alors que je terminais ma deuxième année au baccalauréat en neuroscience cognitive à l’Université […]

Lire plus +

J’ai intégré l’équipe du LIONlab à l’hiver 2021 en tant qu’assistante de recherche alors que je terminais ma deuxième année au baccalauréat en neuroscience cognitive à l’Université de Montréal.  Je travaille sur un projet mesurant l’impact des cardiopathies congénitales sur le neurodéveloppement des enfants. Mon travail au côté des membres de l’équipe du LIONlab ne fait que confirmer mon intérêt pour la recherche en neurodéveloppement chez une clientèle pédiatrique ainsi que pour l’imagerie cérébrale. Dans le futur, j’aimerais également travailler avec des jeunes atteints d’épilepsie, pour mieux comprendre les bases neurologiques associées à ce trouble et les aider à avoir une meilleure qualité de vie. Enfin, Je souhaite poursuivre mes études au PhD en neuropsychologie clinique.

Lire moins -

Anciens étudiants

Emmanuelle Dionne-Dostie

Étudiante au Ph.D. recherche et intervention, option neuropsychologie

Courriel

Bachelière en psychologie de l’Université de Montréal, je poursuis à la même institution un doctorat en neuropsychologie clinique depuis 2012. Je m’intéresse tout particulièrement au […]

Lire plus +

Bachelière en psychologie de l’Université de Montréal, je poursuis à la même institution un doctorat en neuropsychologie clinique depuis 2012. Je m’intéresse tout particulièrement au développement cérébral et cognitif de l’enfant sain en vue de mieux comprendre les impacts des troubles neurodéveloppementaux sur le cerveau ainsi qu’identifier des marqueurs prédictifs de l’apparition de certains de ces troubles. Au cours de mon baccalauréat, j’ai acquis des habiletés en électrophysiologie (EEG) chez les adultes et depuis 2011, je poursuis ma formation scientifique au Centre de recherche du CHU Sainte-Justine sous la supervision des Drs Maryse Lassonde et Olivier Collignon. De plus, en 2014, je me suis jointe au laboratoire LION de la Dre Anne Gallagher, codirectrice de ma thèse doctorale. Mon projet porte sur le développement des mécanismes cérébraux d’intégration multisensorielle chez le nourrisson et l’enfant sain à l’aide de l’EEG.

Récipiendaire de la Bourse de formation niveau doctorat du FRQS et d’une Bourse de fin d’études doctorales de la FESP

Lire moins -

Victoria Racicot

Étudiante au baccalauréat en psychologie

Courriel

Je suis étudiante en troisième année au baccalauréat en psychologie à l’Université de Montréal. Je m’intéresse particulièrement à la neuropsychologie chez l’enfant et l’adolescent, […]

Lire plus +

Je suis étudiante en troisième année au baccalauréat en psychologie à l’Université de Montréal. Je m’intéresse particulièrement à la neuropsychologie chez l’enfant et l’adolescent, plus précisément aux troubles neurodéveloppementaux et aux facteurs influençant le neurodéveloppement. J’ai rejoint le laboratoire LION à l’hiver 2017 dans le cadre d’un projet qui étudie l’association entre l’hypoglycémie néonatale et la fonction visuelle chez des enfants nés prématurément à l’aide de potentiels évoqués visuels (PEV).

Lire moins -

Delphine Fargues

Étudiante au D.Psy. option neuropsychologie

Courriel

Titulaire d’un master 2 à l’Université de Lille 3 en neuropsychologie clinique spécialisé en évaluation périchirurgicale et en réadaptation fonctionnelle, j’ai complété mon internat […]

Lire plus +

Titulaire d’un master 2 à l’Université de Lille 3 en neuropsychologie clinique spécialisé en évaluation périchirurgicale et en réadaptation fonctionnelle, j’ai complété mon internat clinique à l’Unité d’Épileptologie de l’Hôpital de la Pitié-Salpêtrière. Depuis 2015, je poursuis ma formation à l’Université de Montréal au doctorat de neuropsychologie clinique. Mes intérêts de recherche concernent les émotions, la musique et l’épilepsie. Plus spécifiquement, mon projet d’essai doctoral porte sur la reconnaissance des émotions évoquées par la musique chez les enfants présentant une épilepsie du lobe temporal médian. Je travaille sous la supervision de Dre Gosselin au laboratoire BRAMS (International Laboratory for Brain, Music an Sound Research) et de Dre Gallagher au CHU Sainte-Justine.

Lire moins -

Florence Menard

Stagiaire et Assistante de recherche

Courriel

Je suis diplômée d’un baccalauréat en neurosciences cognitives à l’Université de Montréal depuis le printemps 2020. J’ai intégré le LionLab en septembre 2019, et durant une période de […]

Lire plus +

Je suis diplômée d’un baccalauréat en neurosciences cognitives à l’Université de Montréal depuis le printemps 2020. J’ai intégré le LionLab en septembre 2019, et durant une période de quatre mois j’y ai effectué un stage d’initiation à la recherche dans le cadre d’un cours. Cette expérience m’a permis de travailler en étroite collaboration avec plusieurs membres du laboratoire, en plus de m’initier aux bonnes pratiques liées à l’acquisition et aux pré-analyses des données d’imagerie optique. À ce jour, mes tâches au laboratoire consistent principalement à aider au recrutement, ainsi qu’à effectuer les passations d’évaluations neurodéveloppementales et d’acquérir les données NIRS auprès des jeunes enfants. Je suis d’ailleurs particulièrement intéressée par la recherche portant sur les populations pédiatriques, ce qui m’a poussée à joindre le LionLab. Mes intérêts de recherche portent également sur le neurodéveloppement et sur l’impact des complications prénatales et périnatales sur le développement. J’ai l’intention de débuter un Ph.D. en neuropsychologie clinique à l’automne 2021

Lire moins -

Ioana Medeleine Constantin

Assistante de recherche

Courriel

J’ai commencé un baccalauréat spécialisé en neurosciences cognitives à l’Université de Montréal en septembre 2016. Je suis justement fascinée par le développement cérébral et la […]

Lire plus +

J’ai commencé un baccalauréat spécialisé en neurosciences cognitives à l’Université de Montréal en septembre 2016. Je suis justement fascinée par le développement cérébral et la neuropsychologie pédiatrique. Je me suis jointe à l’équipe LION à l’hiver 2017 pour aider dans la gestion des bases de données et des tâches administratives reliés aux différents projets de recherche conduits par le laboratoire.

Lire moins -

Pauline Lebret

Aide technique

Diplômée d’un Master 2 en psychologie du développement de l’enfant et de l’adolescent à l’Université de Caen Normandie, j’ai exercé en qualité de psychologue […]

Lire plus +

Diplômée d’un Master 2 en psychologie du développement de l’enfant et de l’adolescent à l’Université de Caen Normandie, j’ai exercé en qualité de psychologue clinicienne notamment dans le domaine de la protection de l’enfance, mais aussi en centres de consultation médico-psychologiques pour enfants et adolescents.
Arrivée au Québec à l’été 2019, j’ai intégré le LionLab en septembre afin d’y apporter un support technique. Mes activités allant de la réalisation des évaluations développementales, au recueil des données brutes, en passant par le recrutement et le suivi longitudinal des participants.
Mes centres d’intérêts sont principalement portés sur la périnatalité et les dynamiques relationnelles entre parents et enfants. J’envisage entreprendre un doctorat à mon retour en France, cette expérience est donc une excellente première approche du monde de la recherche !

Lire moins -